économie rurale

30 janvier 2018

Evaluation des travaux génétiques sur les races laitières locales au Cameroun

  La production laitière reste insuffisante pour répondre à la demande des consommateurs En considérant l’offre de la production du lait au Cameroun. On peut faire référence aux dates. En 1980, la production par vache plafonnait autour de 3-4 litres par jour pour environ 180 jours de lactation. En 1990, on a eu l’introduction de l’insémination artificielle et des croisements avec des races laitières. La production est montée au delà de 20l par vache et par jour. La moyenne nationale dans le même cheptel était de 14 litres... [Lire la suite]

29 janvier 2018

Les centres d’innovations vertes pour le secteur agroalimentaire (PROCISA)

Les innovations créent des emplois dans le secteur agricole   Le projet PROCISA Cameroun, centres d’innovations vertes pour le secteur agroalimentaire est une initiative de la coopération allemande. Dans le contexte des zones rurales, les petites exploitations  agricoles et les autres acteurs de la chaine de valeurs, surtout ceux du secteur agroalimentaire n’ont pas assez de moyens pour s’arrimer aux innovations agricoles. Ce faible accès aux innovations qui existent pourtant dans leur domaine d’activité les condamne à... [Lire la suite]
29 janvier 2018

Le conflit agropastoral dans les régions du Nord du Cameroun (Réaction)

L’honorable Hamadou Adji répond aux accusations de l'hon. Maoundé  L’Hon. Hamadou Adji, est le président en poste du conseil d’administration de la confédération nationale des éleveurs de bétail du Cameroun (CNEBCAM). C’est à ce titre qu’il a présidé le debat scientifique organisé à N’Gaoundéré le 19 Décembre à l’occasion de la seconde journée du Djoulde Dabbadji 2017.   Hamadou Adji, PCA CNEBCAM : « Le problème de l’alimentation du bétail est un réel problème pour les éleveurs. Nous avons assisté à l’échec de... [Lire la suite]
29 janvier 2018

Le conflit agropastoral dans les régions du Nord du Cameroun (la problématique)

Le conflit agropastoral fait de nouvelles victimes Les rixes opposant des éleveurs nomades aux agriculteurs dans la zone sahélienne et dans les régions septentrionales du Cameroun notamment, sont légions. Jusqu’à aujourd’hui, elles se sont toujours soldées par des pertes matérielles graves mais parfois aussi, on a eu à déplorer des pertes en vie humaine. Des hommes qui meurent parce qu’ils défendent leur terre. A l’occasion des débats scientifiques organisés lors du Djoulde Dabbadji 2017, chercheurs, politiques, éleveurs et... [Lire la suite]
29 janvier 2018

Réflexions sur la Gestion durable des Ressources Génétiques Animales en Afrique Centrale

  Il faut aller vers une gestion durable  Il est osé de porter un jugement aussi cinglant sur les systèmes successifs de la gestion durable des ressources génétiques animales au Cameroun depuis les années d’indépendance. Un regard sur les activités antérieures permet de constater que les programmes initiés se sont soldés par l’approfondissement des impacts socio-économiques sur la production, la conservation et la commercialisation. Avant d’explorer les pistes d’amélioration du système de gestion en place, nous vous... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Les bons points de Djoulde Dabbadji 2017

Djoulde Dabbadji, un savant maillage entre traditions pastorales et innovations scientifiques La foire du bétail, Djoulde Dabbadji 2017, comme par le passé a occupé tous les esprits pendant trois jours. Elle a réuni les 18, 19 et 20 Décembre 2017, tous les acteurs de développement du secteur d’élevage du Cameroun, du Tchad et même du Mali. Les manifestations qui ont suivi ont été parrainé de bout en bout par Dr Taïga, ministre de l’élevage, des pêches et des industries animales.   Djoulde Dabbadji 2017 a battu les records des... [Lire la suite]

28 janvier 2018

Espace communication

  Elanga, la liqueur de cacao made in Cameroon C’est une liqueur faite à base des fèves de cacao du Cameroun. Les techniques déployées par Arthur ont permis de conserver Toutes les senteurs, la pureté de goût et toutes les qualités organoleptiques du cacao origine Cameroun, Le marché des liqueurs est très exigeant. Les experts sont très vigilants sur le respet des normes. Mais déjà, les consommateurs ont donné raison au Maître Arthur. Installé au Parcours Vita à Douala, Son stand ne désemplit pas. Les commandes sont... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Evaluation des performances du PIDMA

  M. Eyebe Ayissi évalue les performances du projet PIDMA M. Ngue Bissa, coordonne les activités du projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (PIDMA) depuis janvier 2015. Cette plateforme de renforcement des capacités commerciales des organisations de producteurs est une initiative du Cameroun appuyée par la Banque Mondiale (BM). Ses activités couvrent la période 2015 à 2019 sur l’ensemble du territoire. La mission assignée au PIDMA vise à améliorer la productivité et la compétitivité  des chaines... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Agrotourisme, un secteur à explorer

Agrotourisme, le secteur du tourisme a besoin de la paix Il est évident que les touristes français, américains ou russes ne vont pas privilégier les plages syriennes, afghanes ou maliennes en ces temps de guerre. Un environnement de paix rassure. Le Cameroun jusqu’à ces dernières années a été un havre de paix où toutes les nationalités pouvaient venir se refugier pendant quelques semaines.  Innover dans les concepts ne suffit plus. Il faut veiller au confort de ces personnalités qui viennent parfois de l’autre bout du monde... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Développement rural : des Analyses et des propositions percutantes

Des propositions percutantes pour relancer la croissance agricole au Cameroun  M. Moutcheu Mathurin, est acteur du développement rural depuis plus de vingt. Consultant en agro-développement, il porte un regard critique sur le financement des groupes de producteurs au détriment de l’approche projet individuel Texte mis en forme par Ruben Etienne et Florence Esther Ruben Étienne : « Vous êtes un observateurs très averti du développement rural. Vous avez connu ACEFA 1 et aujourd’hui ACEFA 2 qui s’achève, ... [Lire la suite]