économie rurale

26 août 2018

Cameroun : les leviers de l’agriculture de 2ème génération

Henri Eyebe Ayissi veut donner un coup d’accélérateur à  la mise en œuvre de l’agriculture de 2ème  génération  Le ministre Henri Eyebe Ayissi de l’agriculture et du développement rural reste très préoccupé par les maigres résultats glanés jusqu’à présent pour la mise en œuvre de l’agriculture de 2è génération. Il a donc reformulé les projets d’appui au développement des filières. Il a changé les hommes chargés d’impulser ces actions déterminantes. Il a redéfini les missions des projets pour plus d’efficacité.... [Lire la suite]

26 août 2018

Sodecoton, de nouvelles stratégies pour 2019

Bayero Bonou Mohamadou a pris des initiatives payantes et confirme la montée en puissance de nouveaux gestionnaires. M. Bayero Bonou Mohamadou à la manœuvre a pris des initiatives qui aboutissent en 2017 au relèvement du chiffre d’affaires à plus de 114 milliards FCFA et un bénéfice estimé à 4,3 milliards FCFA. Le passé de cet homme est mal connu, tout ce que l’on sait de lui, c’est que le directeur général de la Sodecoton adoubé par le conseil d’administration du 20 Juin 2016 est un ancien cadre de la Sodecoton qui a fourbi ses... [Lire la suite]
25 août 2018

Sodecoton, les axes prioritaires du plan de relance

Voici des pistes pour expliquer le redressement spectaculaire de la trésorerie de la Sodecoton Les spécialistes ont du mal à comprendre le relèvement spectaculaire de la trésorerie de la Sodecoton en moins de deux ans. Mais pour comprendre, il faut remonter aux études de remise à flots produites par la cellule technique interne. Elle situait ses besoins en fonctionnement et investissements d’urgence à 36 milliards FCFA. L’Etat du Cameroun, principal actionnaire devait apporter sa contribution à hauteur de 15 milliards FCFA. Dès... [Lire la suite]
25 août 2018

Sodecoton, une citadelle inaccessible à la presse

Une cacophonie totale dans la communication, difficile de démêler le vrai du faux  Depuis l’ère de M Iya Mahamed, les informations relatives à la société de développement du coton (Sodecoton) dont l’Etat du Cameroun reste l’actionnaire majoritaire avec 59% sont des secrets d’Etat. La presse dans son ensemble y goûte comme à du petit lait. Chacun a ses sources et parfois elles se contredisent. Cet état de fait nous rappelle la gestion scandaleuse de la Sodecao, gérée comme une épicerie familiale par le DG Jérôme Mvondo pendant... [Lire la suite]
21 août 2018

Etat des lieux de la filière avicole au Cameroun : les enjeux

Le salon avicole international de Yaoundé (SAVI) montre la voie et précise les enjeux à court termes.  Les experts mondiaux de la filière avicole étaient au chevet du Cameroun à l’occasion du SAVI 2018. Producteurs internationaux d’œufs à couver, de poussins d’un jour, d’aliments de volaille, de la poussinière à la ferme, les équipementiers, des vétérinaires représentants les laboratoires, tous ont répondu présent à l’appel du gouvernement camerounais.  Ils sont venus accompagner la filière avicole camerounaise. Ils... [Lire la suite]
21 août 2018

Etat des lieux de la filière avicole au Cameroun/ les statistiques de l’IPAVIC

L’interprofession avicole du Cameroun (IPAVIC) rend public ses chiffres de production S’il est un point sur lequel l’interprofession avicole a encore du chemin à faire, c’est bien celui de la tenue des statistiques. Tout le monde le sait, les fermiers n’aiment guère communiquer ni leurs effectifs réels, ni les statistiques de vente.  Les chercheurs et les journalistes font face sur le sujet à un énorme trou noir. On comprend aisément la réticence des banquiers à les accompagner. Les statistiques que nous vous invitons à... [Lire la suite]

21 août 2018

Etat des lieux de la filière avicole au Cameroun/les éleveurs réagissent

Après la crise, l'interprofession avicole du Cameroun (IPAVIC) a évalué les pertes globales subies par ses membres autour de 20 milliards FCFA. Au plan international, le Cameroun qui était jusqu'ici en tête de l'économie avicole dans la sous région Afrique centrale a largement régressé. Face aux pertes subies par ses membres, IPAVIC a monté un dossier pour réclamer des meures d’accompagnement pour les membres sinistrés, il a été transmis à sa tutelle. En attendant, l’interprofession a organisé le salon avicole international du... [Lire la suite]
20 août 2018

Etat des lieux de la filière avicole au Cameroun après la grippe aviaire

La Grippe Aviaire, un désastre économique et un manque à gagner sans précédent Nous sommes au mois de Mai 2016. Une épidémie de grippe aviaire est déclarée au niveau du complexe avicole de Mvogt Betsi à Yaoundé. Ce complexe comporte une ferme parentale et un couvoir. Il livre des poussins d'un jour aux fermiers de la région du Centre, du Sud et même de l'Ouest. C'est donc dans cette ferme, principale pourvoyeuses des fermes d’élevage en poussins d’un jour que l'épizootie prend corps avant de se propager. Les experts l'ont suivie à... [Lire la suite]
20 août 2018

Etat des lieux de la filière avicole au Cameroun/MINEPIA

Le ministre de l’élevage Dr Taiga (MINEPIA) pose un regard critique sur la filière et prescrit le respect scrupuleux des normes de production. Le salon avicole International de Yaoundé (Savi 2018) s’est tenu dans un contexte particulier marqué par la résurgence de la grippe aviaire de 2016 qui vient juste après le triste épisode que le Cameroun a connu en 2006.   Les enjeux et les défis de l'aviculture camerounaise moderne sont nombreux. Mais l'implémentation du Savi consacre le partenariat Public-Privé dans ce secteur de la... [Lire la suite]
20 août 2018

Salon International de l’Aviculture 2018 – Les leçons à retenir

Le Savi interpelle les professionnels de la filière avicole. par Ruben Etienne – journaliste/ agricnews  Ruben Etienne : « le SAVI 2018 s’est tenu après la crise de la grippe aviaire de 2016, et face aux pertes diverses que les opérateurs de la filière ont connues, quelle a été la réponse du gouvernement ? M.   François   Djonou : « Cette question est importante car les rumeurs ont couru partout que l'Etat  avait  donné  des subventions pour indemniser  les aviculteurs.  Il... [Lire la suite]