« On parle de la mauvaise gestion des coopératives mais c’est parce qu’il n’y a aucun contrôle et aucune sanction. L’Etat doit sévir et sanctionner les gestionnaires indélicats »

Des leaders du mouvement paysans en assemblée(c)rubenetienne_0635

 Le  1erforum national des coopératives est donc une occasion ratée pour les exploitants agricoles, pour les coopératives et pour le gouvernement. Les centaines de professionnels agricoles qui ont fait le déplacement du Palais des Congrès tirent les leçons de cette mésaventure et du vide qu’il y a à combler dans ce domaine et la temps presse. Nous vous présentons la réaction de quelques leaders du mouvement paysan au Cameroun. M. Fouda Zingui est président de la fédération des producteurs de cacao d’Obala dans la Lékié, membre de la coordination nationale de la plateforme des organisations professionnelles agro et sylvopastorales du Cameroun et membre de la chambre d’agriculture du Cameroun.

 M. Fouda Zingui:« A mon avis, ce 1er forum national des coopératives du Cameroun est un congrès d’incubation. Je n’attends pas de grandes innovations. Quand on lance un tel mouvement, c’est à la seconde session que l’on formule les idées retenues lors des premières assises. Nous sommes venus pour une séance d’informations. On note des avis tranchés sur le fondement de ce mouvement, sa durabilité.

 M. Fouda Zingui:"Pour ce qui est des coopératives au Cameroun, de la création et du fonctionnement, j’ai eu à le dire aux autorités en charge des coopératives,  le gouvernement doit appuyer financièrement les coopératives. Et ce n’est pas tout, après cet appui, il faut les évaluer par rapport à ce financement car en matière de fonds publics,  chaque décaissement a un objectif. Aucune coopérative au monde n’a émergé sans un appui financier de l’Etat. On parle de la mauvaise gestion des coopératives mais c’est parce qu’il n’y a aucun contrôle et aucune sanction. L’Etat doit sévir et sanctionner les gestionnaires indélicats »

Propos recueillis par Paul Mvondo/Agricnews

M. Fouda Zingui, leader du mouvement paysan au Cameroun(c)rubenetienneM. Fouda Zingui est président de la fédération des producteurs de cacao d’Obala dans la Lékié, membre de la coordination nationale de la plateforme des organisations professionnelles agro et sylvopastorales du Cameroun et membre de la chambre d’agriculture du Cameroun.

 

Mots clés:1er forum national des coopératives du Cameroun -gestionnaires indélicats - compétitivité des coopératives - financement des coopératives -Ohada - producteurs de cacao - exploitants agricoles -