Le salon avicole international de Yaoundé (SAVI) montre la voie et précise les enjeux à court termes.

UNE - activités du Savi 2018, Cameroun(c) florenceesther_0612

 Les experts mondiaux de la filière avicole étaient au chevet du Cameroun à l’occasion du SAVI 2018. Producteurs internationaux d’œufs à couver, de poussins d’un jour, d’aliments de volaille, de la poussinière à la ferme, les équipementiers, des vétérinaires représentants les laboratoires, tous ont répondu présent à l’appel du gouvernement camerounais.

 Ils sont venus accompagner la filière avicole camerounaise. Ils veulent contribuer à relever le défi de sa mutation vers une aviculture de seconde génération. C’est en tout cas l’objectif premier que se sont assignés les organisateurs du salon avicole international de Yaoundé.

Un tel défi passe nécessairement par la recherche de solutions innovantes qui vont renforcer les performances et la compétitivité de la production avicole sur le plan national et dans la sous région. Dans le champ de la production avicole comme dans d’autres, il existe des normes.  

Elles sont explicitées dans les processus de production, de transformation, de conditionnement et de conservation qu'il convient de respecter. Toutefois, les observateurs notent que les fermiers camerounais feignent de les ignorer. C’est lorsqu’une épizootie comme la grippe aviaire déferle sue leur poulailler qu(‘ils se rappellent que les pédiluves sont importants et qu’ils sont exigés. Toutes ces normes, le Savi se propose de les révéler aux operateurs de la filière. Il vise aussi à professionnaliser la profession pour faire progresser sa production de poulet de chair à un palier supérieur qui réponde aux attentes des consommateurs.  Aujourd’hui encore, la plupart des producteurs s’arrête au stade de poulet à cuire ou à braiser lorsqu’il n’est pas emporté vivant par la ménagère.

 Dans l’option de la modernisation de cette activité, le fermier va proposer à la ménagère, un poulet à consommer propre et frais, indemne de toute maladie, transportable en tout lieu et en toute sérénité.

Le Savi est aussi un forum qui donne à voir. Mais c’est avant tout un espace d’échanges entre opérateurs nationaux, nationaux et internationaux, producteurs et équipementiers, producteurs et revendeurs…

Le Savi, bien compris par les acteurs de la chaine de valeurs peut contribuer à renforcer les capacités techniques et commerciales des uns et des autres.

IMG_0632C’est à chaque acteur de la chaine de valeurs de s’approprier le maillon qui peut le faire progresser. Un salon est avant tout une opportunité d’affaires. Seuls les hommes et les femmes avertis sauront en tirer profit.

Les autres vont se complaire dans une critique stérile. Le monde est comme un train qui passe, si tu n'es pas dedans, tu restes planté au quai. Le business est une école et les producteurs avicoles du Cameroun sont appelés à faire un saut qualitatif vers la croissance.

 Ruben Etienne / Grand reporter-agricnews